Retour au format normal


Fait Maison : Un filtre solaire pleine ouverture.
AVEC UN FILM ASTROSOLAR.

19 avril 2010

par Georges COMPTAER

Un certain nombre d'astronomes se demandent comment faire un filtre avec une feuille de Mylar. Pour donner des idées, voici le dernier filtre que j'ai réalisé à la suite de la nouvelle version de mon télescope de 200mm.


Auparavant je vous rappelle que l'observation du Soleil est très DANGEREUSE.
Cela n'est possible que si et uniquement si l'on respecte certaines règles strictes et précises, je vous invite à lire cet article : ABC Astro : Observer le Soleil avec un filtre pleine ouverture. .
En cas de doute, abstenez vous et contactez des professionnels ou un club amateur sérieux

Le filtre en configuration rangement/transport - 67.4 ko
Le filtre en configuration rangement/transport

Ce filtre n'est pas le premier filtre que je fabrique. J'ai donc souhaité tirer profit de mon expérience et ai décidé, non pas de le simplifier, mais de l'optimiser au maximum.

Je n'ai donc plus fabriqué d'étui pour le rangement et le transport, j'installe directement deux couvercles amovibles sur le corps du filtre et, avec une poignée, cela fait une belle boite de transport.

J'ai aussi intégré le pointeur solaire [1]. En réalité juste la partie avant. La partie arrière est réduite à sa plus simple expression avec un aimant collé sur mon « système de porte filtres d'oculaire » sur lequel se pose une cible aimantée.

Filtre installé - 27 ko
Filtre installé
Sur mon dernier filtre, j'ai un couvercle qui protège la feuille d'Astrosolar en dehors des observations quand le filtre est installé. Ici, j'utilise simplement le couvercle supérieur.

.

Ce filtre est adapté à mon Dobson de 200. Il est principalement réalisé en contre-plaqué de 5mm et en contre-plaqué de 8mm pour deux cotés : l'un supporte les charnières et la poignée et l'autre les fermetures.

La feuille d'Astrosolar est simplement collée sur les deux côtés sur la face avant du filtre, avec deux bandes d'adhésif double faces. Il est souvent nécessaire d'ajouter un petit morceau d'adhésif sur les deux autres côtés. Là elle adhère seule certainement parce que la peinture est "encore un peu fraîche".

Le poids du filtre compense ceux des pointeur et chercheur qui ne sont évidemment pas installés [2] (toujours penser à la sécurité).

Pour réduire leur échauffement, les parties extérieures sont peintes en blanc sauf celle coté oculaire qui est peinte en noir mat comme le reste.
Filtre monté - 172.4 ko
Filtre monté

Face avant du filtre - 52.8 ko
Face avant du filtre

Son principe de fixation sur le tube est original, j'utilise trois fiches bananes de 4mm. Ces fiches s'enclenchent dans les socles bananes installés sur la cage du secondaire qui ont une autre utilité en observation nocturne.

Le trou du pointeur solaire est percé dans une plaque d'alu et fait 1mm de diamètre.

Face arrière du filtre - 140.4 ko
Face arrière du filtre

Georges COMPTAER


[1] Pour plus d'informations Fait Maison : Un pointeur solaire.

[2] Sauf dans le cas d'un pointeur solaire, il faut bien sûr, éviter d'installer des chercheurs et pointeurs quand on observe le Soleil. Cela pour éviter toute dégradation de ces derniers et surtout éviter les risques de brûlures des yeux et de cécité. Dans le cas où vous laisseriez votre chercheur, n'oubliez pas d'y mettre les bouchons avant et arrière.