Nos coordonnées
Club Astronomique de la Région Lilloise
Vous êtes ici : > Brèves Internationales






Une planète naine couverte de cristaux de glace.

mercredi 15 juin 2011


Quelques autres brèves
de cette rubrique :

MERCREDI 13 AOÛT
Tempête sur Uranus !
DIMANCHE 10 AOÛT
Pluton et Charon vus pas la sonde New Horizon
MARDI 29 JUILLET
L'ATV5 prêt à partir pour l'ISS
DIMANCHE 27 JUILLET
E-ELT : la construction démarre !
DIMANCHE 27 JUILLET
Les caractéristiques de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko
MERCREDI 20 MARS
Une magnifique spirale embellie par une supernova sur le déclin.
MARDI 12 MARS
Premiers résultats cosmologiques de la mission Planck de l'ESA
LUNDI 11 MARS
Avec Galileo, l'Europe détermine sa position en toute autonomie
VENDREDI 12 OCTOBRE
L'intriguante découverte de Curiosity sur Mars.
MERCREDI 14 DÉCEMBRE
Les collaborations ATLAS et CMS présentent l'avancement de leur recherche du Higgs



Des astronomes européens viennent d'annoncer avoir découvert qu'Haumea, la cinquième planète naine de notre système solaire, est couverte de cristaux de glace.

La petite planète Haumea, située à 5 milliards de kilomètres du Soleil, est la cinquième planète naine du système solaire. De forme ovale et de 2.000 kilomètres de long, elle tourne à une telle vitesse qu'elle effectue une rotation complète en moins de quatre heures. Pour les astronomes, cette vitesse de rotation et cette forme pourraient s'expliquer par l'entrée en collision avec un autre objet céleste.

Cependant, la découverte qui vient d'être faite grâce au Very Large Telescope de l'ESO concerne la structure d'Haumea et d'Hi'iaka, un de ses satellites de 200 à 300 kilomètres de diamètre. La première serait recouverte de glace aux trois-quarts et le second en totalité.

Benoît Carry, co-auteur de l'étude qui vient d'être publiée dans la revue Astronomy and Astrophysics explique dans un communiqué que "comme les rayonnements solaires détruisent constamment la structure cristalline de la surface de glace, il faut des sources d'énergie pour la conserver". Selon les chercheurs, cette énergie pourrait provenir de l'intérieur même de la planète avec la présence d'éléments radioactifs (le potassium-40, le thorium-232 et l'uranium-238) et de la force des marées causées par les deux satellites d'Hauméa : Hi'iaka et Namaka.







Imprimer





LOGO SPIP | Nos coordonnées | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Statistiques | Rédaction |