Nos coordonnées
Club Astronomique de la Région Lilloise
Vous êtes ici : > Le club > Les sorties et rencontres du CARL






Compte Rendu d'Observation Astronomique du 29 janvier 2011

Popularité : 5 %


Une starparty à Grevilliers


Publié le : mercredi 9 février 2011, par  Christophe CARTERON





Dans la même rubrique :

Compte rendu d'observation du 18 décembre 2003 à la lunette de l'observatoire de Lille
ESPAÑA 03 OCTOBRE 2005 : El eclipse
L'éclipse solaire vue de la .....Libye : Alain-Jo Motte
L'ISS devant le Soleil
La visite du Musée des Arts et Métiers, à Paris.
Le champ du Feu dans les Vosges.
Le Marathon Messier
Les sorties du CARL :
Mars à l'Observatoire de Lille.
Observation du passage de l'ISS devant le Soleil du 29 mai 2010.
Sortie club : Nuit Astro de Grévillers
Visite de l'exposition Arago à Paris ...

Rubriques voisines :

La vie privée du CARL
Nos activités
Nos outils



Observateur : Christophe CARTERON

Lieux : Grévillers

Instruments : Dobson GSO Ø254 mm Conditions Météo : Bonne transparence (au début), vent très présent… - 03°C.

-  Cela faisait bien longtemps que l'on n'avait pas observé dans de bonnes conditions et l'envie était forte malgré le froid…

Mais, force est de constater que le site de Grévillers s'est considérablement dégradé en une année ! ! ! En effet, déjà en octobre dernier, nous avions pu regretter la mise en place d'éoliennes et surtout de leurs flash rouges…

Voilà que maintenant, un magasin de bricolage a cru bon d'inonder son parking de lumière ! ! ! Ce halo lumineux, augmenté par la présence de brume à l'horizon, gâche complètement l'horizon Nord du site. Fort heureusement, la zone du ciel allant du Sud-Est au Sud-Ouest est encore préservée, mais pour combien de temps ?

-  J'arrive donc sur le site vers 19h30 rejoignant sur place Simon Lericque (présent depuis 17h00 ! ! !) et quelques camarades du GAAC. Présent également, Jacky du CARL. Et puis arrive par la suite Bernard et Marie Gagneur, Samuel et Véronique, Didier et enfin Pascal. Le vent très présent accentuant la sensation de froid, nous fait songer à écourter l'observation car nous ne pouvions plus tenir et là Samuel me dit : « Pourquoi vous n'observez pas derrière cette butte de terre ? » C'est bête, mais on n'y avait pas pensé et effectivement on se regroupe les uns contre les autres à l'abri du vent et les choses sérieuses peuvent commencer.

« Les givrés de Grévillers ». - 35.6 ko
« Les givrés de Grévillers ».
Simon et Christophe… Remarquez le givre qui s'est déposé sur mon tube !

-  Comme à mon habitude, je sors des sentiers battus pour aller me hasarder dans des catalogues d'amas et d'astérismes quelques peu exotiques… Malheureusement la brume envahit le ciel vers 00h00 00h30 et l'on est obligé de remballer. La température est alors de - 03°C…

Voici le résultat de mes recherches, en dessins, de cette « fraîche »soirée :

Dans le Taureau, l'astérisme Ferrero 5 en POSITIF/négatif : - 21.7 ko
Dans le Taureau, l'astérisme Ferrero 5 en POSITIF/négatif :
AD : 05h43'42'' DEC : +26°25' Ø : 5'

-  Ce petit astérisme est la cinquième découverte de l'astronome marseillais Laurent Ferrero. Celle-ci ne s'est pas faite par l'observation ni par la photo, mais en consultant le logiciel GUIDE… ! ! ! Fer 5 n'est pas très fourni en étoiles mais il est bien visible (Magnitude : 9 à 10) et forme un triangle quasi rectangle, ou encore la lettre « L » inversé.

Dans le Taureau, l'astérisme Kronberger 32 en Positif/Négatif : - 26.3 ko
Dans le Taureau, l'astérisme Kronberger 32 en Positif/Négatif :
AD : 05h48'20'' DEC : +27°12' Ø : 13 X 5'

-  Non, ce n'est pas une marque de bière belge ! En fait, Kr 32 est la 32ème découverte de l'astronome amateur autrichien Matthias Kronberger. C'est un astérisme assez bien visible dont les étoiles les plus brillantes (Magnitude : 10) forment un « V » et en comptant toutes les étoiles les plus faibles, il forme vaguement un « X » allongé.

Dans les Gémeaux, l'astérisme  Renou 48 - SAO 77947 groupe : - 22.3 ko
Dans les Gémeaux, l'astérisme Renou 48 - SAO 77947 groupe :
AD : 06h05'56'' DEC : +26°36' Ø : 55'' X 35''

-  Se présentant comme une étoile quadruple, cet astérisme (car ses composantes ne sont pas liées gravitationnellement) a été découvert par l'astronome français Alexandre Renou. C'est un tout petit groupe assez bien visible d'étoiles assez semblable (Magnitude : 9,7 à 10,5). Il se présente sous la forme d'un brillant et joli trapèze assez compact et bien détaché du fond environnant.

Voilà c'est tout pour le moment… @+ Christophe



Imprimer cet article




Auteur :


Christophe CARTERON

0
 



0  




LOGO SPIP | Nos coordonnées | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Statistiques | Rédaction |