Nos coordonnées
Club Astronomique de la Région Lilloise
Vous êtes ici : > Le club > Les sorties et rencontres du CARL






Le Marathon Messier

Popularité : 5 %


Compte rendu de l'observation du 21 mars 2009


Publié le : lundi 20 avril 2009, par  Stéphane RAZEMON





Dans la même rubrique :

Compte Rendu d'Observation Astronomique du 29 janvier 2011
Compte rendu d'observation du 18 décembre 2003 à la lunette de l'observatoire de Lille
ESPAÑA 03 OCTOBRE 2005 : El eclipse
L'éclipse solaire vue de la .....Libye : Alain-Jo Motte
L'ISS devant le Soleil
La visite du Musée des Arts et Métiers, à Paris.
Le champ du Feu dans les Vosges.
Les sorties du CARL :
Mars à l'Observatoire de Lille.
Observation du passage de l'ISS devant le Soleil du 29 mai 2010.
Sortie club : Nuit Astro de Grévillers
Visite de l'exposition Arago à Paris ...

Rubriques voisines :

La vie privée du CARL
Nos activités
Nos outils



Observateur : Stéphane Razemon
Lieu : Grévillers 62 (Bapaume)
Météo : Ciel dégagé avec un très léger voile en début de nuit. Le voile s'aggrave progressivement en soirée. Le ciel se couvre brutalement vers 3h15, Température : 5°C, vent très faible, humidité faible.
Lune : absente
Matériel : Objectif photo Tair 300mm 1/4,5 sur EM200, EOS 350D Baaderisé, ordinateur portable.
Une petite dizaine de Carleux présents, une bonne quinzaine d'observateurs en tout.

La soirée n'a véritablement été décidée que depuis quelques jours. Pas vraiment le temps de préparer un Marathon de Messier. Il va donc falloir improviser un programme.
Un bonne monture goto (même si les règles de l'art imposent théoriquement une recherche manuelle), l'envie tout de même de garder un souvenir de ce marathon, un timing très serré que je n'ai pas eu le temps d'établir, une liste d'objet longue, longue, longue.
Le programme sera donc : une unique photo de chaque objet, pas de dark, pas de PLU. Une focale unique qui me donne un champ de 4,24°x 2,83°, idéal pour M31, bien trop énorme pour M57. Le fond de ciel imposera un temps de pose fixe de 2 minutes. Je n'ai pas le temps de le calculer pour chaque objet.

19h Je pars de chez moi avec une heure de retard et vais chercher Marcel, prévenu mais motivé pour passer la nuit dehors.
Arrivée sur place entre chien et loup. Je devrais déjà être prêt pour les premiers objets. L'installation va se montrer plus que périlleuse. L'objectif est trop lourd pour le mettre sur la lunette. Je n'ai pas pris de contrepoids supplémentaire. Je vais donc bricoler avec le matériel que j'ai sur place. L'appareil photo de plus de 2kg se retrouve perché au bout d'une tige filetée Kodak de 3 cm de long. Bonjour la rigidité !

Je débute avec quelques problèmes du logiciel DSLR focus, puis tout rentre dans l'ordre. Début des captures à 21h20. J'acquiers vite un bon automatisme et les objets se succèdent très facilement.
A 0h45 la batterie du Canon lâche. Je la mets en charge et la remplace par la deuxième qui ne va tenir que quelques minutes. Je suis bloqué. Il faut attendre la charge complète. J'avais presque récupéré mon retard. Heureusement le Marathon Messier présente une baisse d'activité vers 1 heure du matin. Elle va bien me servir. Les observateurs partent les uns après les autres. Simon sera le dernier de l'Etoile montalbanaise. Il fait le Marathon avec Christophe.

2h35 Reprise des photos. Le ciel a tourné, j'avais peur que la monture allemande ne fasse des retournements intempestifs pour les objets proches du méridien. Ça n'est pas le cas. Je retrouve la même efficacité, mais le ciel est de moins en moins bon.
3h15 Le ciel se bouche brutalement. Pas d'espoir de retrouver un ciel correct. On remballe. Nous ne sommes plus que trois avec Christophe et Marcel qui dort dans la voiture.

Bilan : 61 objets photographiés dont 60 exploitables, avec une qualité très moyenne, mais là n'était pas le but. Les derniers sont à peine visibles. La mise au point s'est dégradée avec le temps. J'ai du la refaire vers 1h.

Conversion des images RAW en Tiff 16bits dans Digital photo professional, recadrage et niveaux dans Photoshop.
Mise en page dans Photoshop. Les objets, de tailles très variables sont redimensionnés pour entrer dans les vignettes.



Imprimer cet article




Auteur :



Stéphane RAZEMON

0
 



0  




LOGO SPIP | Nos coordonnées | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Statistiques | Rédaction |