Nos coordonnées
Club Astronomique de la Région Lilloise
Vous êtes ici : > Brèves Internationales






Rendez-vous réussi de la sonde Rosetta avec l'astéroïde 2867 Steins.

Popularité : 12 %


Publié le : jeudi 25 septembre 2008, par  Georges COMPTAER





Dans la même rubrique :

Spirit sur Mars !



La sonde Rosetta - 54.9 ko
La sonde Rosetta

Le 8 juillet 2008 la sonde avait été réveillée afin de la préparer à sa rencontre avec l'astéroïde Steins, astéroïde de classe E. Les astéroïdes de cette classe n'avaient pas encore été observés par une sonde, d'où l'intérêt de cette rencontre.
Le 6 septembre Rosetta a survolé l'astéroïde à une distance de 800km.

Voici un extrait de l'article de l'ESA sur cette rencontre :

La sonde cométaire Rosetta de l'ESA a survolé hier soir le petit astéroïde Steins, représentant d'une catégorie rare d'astres du Système solaire, et collecté une multitude d'informations sur ce membre de la ceinture principale d'astéroïdes.

Hier soir à 20h58 heure de Paris (18h58 temps universel), le chasseur de comète de l'ESA, Rosetta, s'est approché à 800 kilomètres de l'astéroïde 2867 Steins - premier véritable objectif scientifique de cette mission de 11 ans et demi qui vise, au bout de son périple, à explorer le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.
Le succès de ce vol rapproché a été confirmé à 22h14, heure de Paris, lorsque l'équipe de contrôle au sol de l'ESA, basée au Centre européen d'Opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt (Allemagne), a reçu les premières données de télémesure envoyées par la sonde. La liaison de communication avec Rosetta était interrompue pendant toute la durée du survol de l'astéroïde, son antenne ne pouvant rester pointée vers la Terre. Le signal radio émis par la sonde à 2,41 unités astronomiques (soit 360 millions de kilomètres) de notre planète a mis 20 minutes pour parvenir jusqu'à nous.
L'asteroïde Steins - 66.6 ko
L'asteroïde Steins

Steins est un petit astéroïde à la forme irrégulière de seulement 4,6 kilomètres de diamètre. Il appartient à la classe rare des astéroïdes de type E, qui n'ont encore jamais fait l'objet d'observation directe par une sonde interplanétaire. Ces astéroïdes, à la taille relativement limitée, gravitent pour la plupart dans la région interne de la ceinture principale d'astéroïdes, située entre Mars et Jupiter. On suppose que ce sont des fragments du manteau d'astéroïdes plus gros détruits tôt dans l'histoire du Système solaire et qu'ils se composent essentiellement de minéraux silicatés avec une teneur en fer faible voire nulle.
En étudiant de petits astres tels que les astéroïdes, Rosetta devrait apporter un nouveau regard sur les premiers temps de l'histoire du Système solaire. Elle permettra une meilleure compréhension des origines et de l'évolution des planètes et une interprétation plus précise des données sur les astéroïdes recueillies par les instruments au sol.

Lien vers l'article complet de l'ESA

Lien vers une animation sur Rosetta par l'AFP



Imprimer cet article




Auteur :



Georges COMPTAER

0
 



0  




LOGO SPIP | Nos coordonnées | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Statistiques | Rédaction |