Nos coordonnées
Club Astronomique de la Région Lilloise
Vous êtes ici : > Actualités > Les événements.






Comète 17 P / Holmes : quelle surprise !

Popularité : 8 %


Publié le : jeudi 29 novembre 2007, par  Didier CAULIER





Dans la même rubrique :

Attention collision imminente !
Eclipse de Lune le 15 juin 2011
Eclipse lunaire du 08 nov 2003
L'éclipse de Lune du 21 février 2008
L'éclipse de Lune du 3 mars 2007
L'éclipse partielle de Lune du 16 août 2008.
L'éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015
Passage de Mercure devant le Soleil

Rubriques voisines :

Manifestations publiques



Le 24 octobre 2007, l'éclat de la comète 17P/Holmes a été multiplié par un million en seulement quelques heures !

Cette petite comète périodique a été découverte le 6 novembre 1892 par Edwin Holmes, astronome anglais. Elle tourne autour du Soleil avec une période de 6,9 ans et habituellement son éclat ne dépasse pas la magnitude 15, ce qui la rend difficilement observable sans un télescope de grand diamètre.

Rien n'attirait les regards vers cet astre jusqu'au matin du 24 octobre 2007, moment où l'éclat de la comète a augmenté de façon fulgurante, passant d'une magnitude moyenne de 16 à 2,8 en quelques heures. Elle se trouvait alors à 1,63 unités astronomiques (245 millions de km) de la Terre et à 2,44 UA du Soleil (365 millions de km).

Cette brusque débauche de lumière s'explique probablement par l'explosion du noyau expulsant de larges nuages de gaz et de poussières. Ce sont les reflets du Soleil sur ces milliards de particules qui ont accru la brillance de la comète.

Lorsque les comètes s'approchent du Soleil, sous l'effet de la chaleur, une partie de la glace de leur surface se sublime, créant un nuage de gaz et de poussières dans leur sillage. La différence pour 17P/Holmes, c'est que cette sublimation a entraîné un événement catastrophique pour ce petit corps céleste d'à peine 3 kilomètres de diamètre.

Ce phénomène relativement rare ne durera pas longtemps : l'expulsion des particules diminuera à mesure que la comète s'éloignera du Soleil et retournera dans les zones froides de notre système solaire.

Des dessins et des photos réalisés lors d'observations ont permis de mettre en évidence l'évolution du phénomène :

Dessins réalisés par Christophe Carteron à l'aide d'un télescope Dobson GSO 880, Ø254 mm, F/D 5

Le 30-10-2007 - 28.4 ko
Le 30-10-2007

Le 09-11-2007 - 29.1 ko
Le 09-11-2007

Le 15-11-2007 - 30.9 ko
Le 15-11-2007

Photos réalisées avec un Nikon D 100 au foyer d'une lunette William Optics Megrez Ø 80 / f 6.

le 30-10-2007 - 14.9 ko
le 30-10-2007

le 06-11-2007 - 15.8 ko
le 06-11-2007

le 17-11-2007 - 29.9 ko
le 17-11-2007



Imprimer cet article




Auteur :


Didier CAULIER

0
 



0  




LOGO SPIP | Nos coordonnées | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Statistiques | Rédaction |